Accord à Tupperware : “ Les salariés sont des gens bien ”

18/01
2018
0 Commentaire

Dans une salle de la préfecture, représentants du personnel et direction ont finalement trouvé un accord autour de la fermeture du site de Tupperware (lire également en pages 3 et 40) et des conditions de départ des salariés. Aboutissement de plusieurs jours de mobilisation et d’actions des « Tupp », parfois soutenus d’élus de tout bord.

“ Cet accord est un dû ” Fabienne Colboc, députée LREM, qui a accompagné la délégation Tupperware au ministère de l’Économie, vendredi dernier, ne cache pas sa satisfaction : « A l’occasion de cette rencontre, les salariés ont pu exprimer leur colère sur la fermeture du site mais également parler des points de désaccords avec la direction. Nous étions en situation de blocage, cela a permis de faire avancer les choses en complément de l’initiative de Corinne Orzechowski, la préfète, d’organiser une rencontre à la préfecture. Finalement, les choses ont avancé assez vite. » Pourtant, Fabienne Colboc n’oublie pas que tout n’est pas réglé pour autant : « Cet accord est une bonne chose, mais ce n’est qu’une première étape. Il faut maintenant travailler à la revitalisation du site. Tout n’est pas encore réglé. »

Pour le maire de Joué-lès-Tours, Frédéric Augis, même soulagement : « Les salariés de Tupperware sont des gens biens, de vrais gentils, ils tenaient à leur usine, ils ne se sont pas mis en grève tout de suite. Cet accord est un juste dû pour leur travail. »

L’élu résume la démarche : « Nous avons travaillé ensemble avec la députée Fabienne Colboc. Corinne Orzechowski, la préfète, a également joué un grand rôle. Les salariés sont venus nous voir, chacun à notre niveau, nous avons essayé d’agir. Nous allons continuer dans ce même état d’esprit pour la revitalisation du site. Mais je ne vois pas Tupperware abandonner le territoire, j’ai confiance en la société. »

L’avenir passe également par une reprise du site actuel par une ou plusieurs entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *