Un accord historique pour les zones blanches

18/01
2018
0 Commentaire

Les zones blanches sont des territoires qui n’ont pas accès à internet ou à un réseau mobile de qualité. L’accès à internet et au numérique, comme le dit bien Julien Denormandie, n’est « pas un luxe mais un bien essentiel ».  Le Gouvernement a signé le 12 janvier un accord historique avec les opérateurs français pour pouvoir garantir un meilleur accès à ces services sur l’ensemble du territoire, avec une couverture mobile de bon débit d’ici deux ans, de haut débit pour la fin du quinquennat.

Les opérateurs vont investir 3 milliards d’euros supplémentaires afin d’offrir cet accès à tous les Français. 

Dans le détail, cet accord prévoit donc la fin des zones blanches en 3 ans. Chaque opérateur fournira 5 000 installations supplémentaires, ce qui entrainera la généralisation de la 4G et l’accélération de la couverture mobile des axes de transport pour éviter les coupures de réseau pendant un trajet en train.

La qualité du service de réseaux sera ainsi nettement améliorée puisque pour être considérée comme couverte, une zone devra bénéficier d’un service de qualité.

Enfin, pour que chacun puisse avoir accès à une bonne connexion internet, la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments sera généralisée.

Cet accord qui confirme les promesses de campagne d’Emmanuel Macron est conséquent.

Pour donner un chiffre parlant : 3 demandes d’emplois sur 4 sont faites via internet. Aujourd’hui, pratiquement tout le monde tend à avoir un smartphone et une connexion internet. Lorsque le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires dit qu’il s’agit d’un bien essentiel, il met bien l’accent sur une réalité ! Cet outil est devenu indispensable pour chercher du travail, être en relation avec ses proches, travailler à distance, partager des fichiers, s’informer, apprendre et même s’amuser ou jouer… Je suis sûre d’avoir oublié des choses tant internet ouvre le champ des possibles. C’est pourquoi le Gouvernement veut généraliser un accès de qualité à internet et aux réseaux mobiles : afin d’ouvrir les possibilités pour l’ensemble des citoyens français. Je suis sincèrement heureuse que ces négociations aient été fructueuses car elles prouvent la détermination du gouvernement et vont en même temps faciliter nettement la vie de tous les citoyens, particulièrement de ceux habitant en ruralité. Bientôt, la phrase : « je ne capte pas, je te rappelle ! » n’aura plus lieu d’être et je m’en félicite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *