Premiers voeux pour la députée du Chinonais Fabienne Colboc

29/01
2018
0 Commentaire

La parlementaire LREM avait convié de grands élèves de l’école de musique de la Confluence, à l’espace Mame de Savonnières. En présence de la préfète d’Indre-et-Loire, Corinne Orzechowski, du sous-préfet de Chinon, de nombreux élus et représentants du monde associatif, de l’entreprise et d’administrés, Fabienne Colboc a rappelé combien cette année 2017 a été une « année de transition pour la France » mais aussi dans sa vie personnelle. « Il y a un an, j’étais en campagne, je sillonnais les routes de la circonscription. »
Aujourd’hui, la députée du Chinonais en est déjà à l’heure d’un premier bilan : huit mois d’un « travail législatif intense » avec pas moins de « 153 séances à l’Assemblée sur 76 jours et 68 textes adoptés, dont 36 définitivement. »
Fabienne Colboc, qui est membre de plusieurs commissions, notamment des affaires culturelles et de l’éducation, et groupes à l’Assemblée nationale, a tenu à mettre en avant plusieurs de ses contributions dans cet intense travail législatif.
La parlementaire a également rappelé « sa mission axée sur la valorisation du territoire de ma circonscription et ma volonté de mieux échanger » avec les administrés. La députée a rappelé son rôle de défenseur des intérêts de son territoire avec, dès cette première année, des dossiers importants comme Tupperware à Joué-lès-Tours ou encore la Maison du souvenir à Maillé.
« Ma méthode ne changera pas », a conclu la députée, pour qui « l’année 2018 sera l’année de la cohésion de la Nation. Concertation, dialogue, décision et présence sur le terrain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *